Pour gagner de l’argent ou ne pas en perdre: faites des tests !

Pour gagner de l’argent ou ne pas en perdre: faites des tests !

Tests: le mot le plus important en copywriting et en web marketing. Vous avez un projet de création d’entreprise, de blog de niche ou de site e-commerce. Un conseil: testez votre idée avant de vous lancer.

tests John Wannamaker

Après mon témoignage (ci-dessous), je vous propose 5 formules pour tester votre projet: le questionnaire, la formation, le sondage, le blog-test et le test dans le réel.

Voici mon témoignage. Il y a bien longtemps, en 1986, j’étais écrivain public. A cette époque, j’avais déjà le même rêve (que je réalise aujourd’hui): vivre de ma plume. Mais cela s’est très mal terminé: j’ai fait un aveu de faillite !

Pourquoi n’ai-je pas testé mon projet ?

Je me rappelle: je n’avais plus d’argent. Je n’avais rien à manger et je ne savais plus payer ni mon loyer, ni le téléphone. Mes amis (enfin 90% d’entre eux) m’ont laissé tomber. Et je n’osais pas aller chez mes parents, car j’avais honte. Je vivais cette situation comme un échec cuisant.

J’avais besoin de prendre du recul. Et c’est ce que j’ai fait au propre et au figuré. J’ai pris des vacances illimitées et je suis parti en France (dans le Lot). Là, j’ai travaillé au pair durant 6 mois. Et j’ai aussi eu le temps de réfléchir à « mon échec ».

De toute évidence, mon projet n’était pas rentable (aujourd’hui, je dirais que je n’avais pas testé mon projet). Et de toute évidence, il y avait aussi de grosses lacunes chez l’homme ! Pas de formation spécifique.

A mon retour, j’ai suivi une formation en copywriting (celle de Christian Godefroy). Cette méthode m’a enseigné des techniques (rédaction publicitaire, réécriture, reformulation, relances d’attention, etc…) mais aussi le recours à des « tests de conversion ».

Depuis cette « révélation », je teste régulièrement mes projets. Deux exemples:

  • Dans le cadre de ma recherche d’emploi, j’ai créé plusieurs CV Web. Ceci me permet de tester des accroches et des offres de services. Et avec internet, cela permet aussi de tester des stratégies de référencement naturel.
  • Et sur ce blog, je teste le concept via ce sondage.

Voici 5 méthodes faciles (et souvent gratuites) pour tester votre idée de Business Internet

1. Le questionnaire d’un expert. Par exemple, le test proposé par Josh Kaufman dans son livre : «Le Personal MBA»). Testez votre idée de business en répondant aux 10 questions. Ce sont en fait 10 critères d’évaluation d’un marché (l’urgence, la taille du marché, le prix possible, le coût d’aquisition d’un client, le coût pour délivrer la valeur, l’originalité de l’offre, la rapidité de mise sur le marché, etc…).

mconnors-morguefile2. La formation. Suivre une formation spécifique à la création d’entreprise est une bonne manière de tester son projet. Exemple de formation : «Lancez et faire prospérer une activité commerciale sur internet». L’auteur (Nicolas Boussion) vous guide étape par étape pour passer de l’idée au projet, et du projet à la création de votre entreprise.

3. Le sondage. Comment réaliser une mini-enquête de marché ? Réalisez un sondage (c’est gratuit avec SurveyMonkey). Posez quelques questions sur votre projet et demandez aussi à votre public-cible de quoi il a besoin. Faites connaître votre sondage via les réseaux sociaux et les sites web de votre niche. Offrez un cadeau, c’est plus stimulant pour le public.

4. Le blog-test. Vous pouvez aussi tester votre idée de Business Internet en créant un blog-test (c’est gratuit avec WordPress.com). Choisissez un thème. Mettez du bon contenu (au moins 10 articles). Ensuite, faites-en la promo via les réseaux sociaux. Si vous recevez des retours positifs, vous êtes sur la bonne route.

5. Le test dans le réel. Enfin, vous pouvez (dans certaines conditions) débuter votre activité commerciale via une coopérative d’activités. Dans ce cas, vous faites un test «dans la vraie vie». Et, en plus, vous bénéficierez d’un accompagnement spécifique.

Et pour terminer, voici un autre témoignage:

« J’en ai acquis les droits et je l’ai fait traduire en français. Mais cet ouvrage pratique me paraissait valoir bien plus que le prix demandé en Allemagne. J’ai donc commencé par tester le titre. Le titre initial était « La haute école de l’hypnose ». Le titre qui a eu le plus de succès a été « Techniques Secrètes de l’Hypnose ». Ensuite j’ai testé le prix : 25, 50, 100, 200 et 400 euros. Le meilleur prix s’est révélé être 200 euros. » – Chistian Godefroy

Et vous, avez-vous déjà testé un de vos projets ? Ou un élément spécifique (une accroche, une offre, une page de vente,…) ? Si oui, quelle méthode avez-vous utilisée ? Partagez votre expérience dans les commentaires. Merci.

(Article revu et amélioré le 23/9/2014)

Flux RSS
RSS
Suivre par Email

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu