Partagez-moi ! Merci !
Facebook
Facebook
Google+
Google+
LinkedIn
RSS
Suivre par Email

Sondage ? Enquête ? Questionnaire ? Dans cet article, la théorie en 4 étapes essentielles. Et dans le kit d’aide à la rédaction (PDF à télécharger), la pratique.

sondage aurelien amacker

Un sondage (ou une enquête) est un moyen simple (facile et pas cher) pour récolter des informations précises et précieuses concernant les envies et les besoins de vos clients (ou prospects). En fonction de votre objectif, ces infos vous aideront à améliorer vos produits ou vos services, à créer un nouveau produit, etc…

Je télécharge le Kit d’aide à la rédaction d’un questionnaire
(en échange d’une adresse email valide)

Comment concevoir et rédiger un sondage en 4 étapes ?

1) Définir vos objectifs
2) Rédiger votre questionnaire
3) Réaliser et diffuser votre sondage
4) Analyser les résultats

Etape 1: Définissez les objectifs et le «cadre» de votre sondage

kit-daide-a-la-redactionCette première étape est très importante. Posez-vous quelques questions (pourquoi faire un sondage ? pour qui ? comment ? Etc…). Vos réponses doivent vous aider à définir un objectif précis (un ou plusieurs).

Quelques exemples d’objectifs possibles (liste non exhaustive):

– connaître les attentes de vos clients
– cerner les motivations d’achat et / ou les freins à l’achat
– jauger les meilleures périodes d’achat (de votre clientèle)
– analyser la complémentarité des offres
– vérifier l’intérêt (ou non) pour votre nouveau projet
– tester un nouveau produit
– chiffrer le budget moyen de votre cible
– évaluer la satisfaction de votre SAV
– vérifier le mode de distribution le plus adapté
– éviter les pertes de temps par un produit qui ne correspond pas à vos clients
– créer une stratégie marketing
– améliorer l’efficacité de votre site web
– tester votre dernière campagne publicitaire
– évaluer la fidélité de votre clientèle.
– déterminer le meilleur prix d’un nouveau produit
– mesurer les connaissances et la compréhension des clients
– connaître votre taux de recommandation (Score Net Promoter)
– élaboration le programme d’une formation en ligne
– etc…

Définissez aussi «la cible» (ou le public visé) de votre sondage: vos clients ? vos prospects ? votre personnel ? vos partenaires ? vos fournisseurs ?

Choisissez une méthode d’enquête:

– le face à face
– le courrier postal et email
– l’enquête en face à face assistée par ordinateur (CAPI – Computed-Assisted Personal Interviewing)
– l’enquête par téléphone assistée par ordinateur (CATI – Computed-Assisted Telephone Interviewing)
– l’enquête via Internet assistée par ordinateur (CAWI – Computed-Assisted Web Interviewing)

Et enfin, prévoyez un «stimulant» (un cadeau: bon d’achat, ebook gratuit, etc…) afin de motiver le public à répondre à votre questionnaire. Exemple pour le sondage de ce blog:
sondage-redaction-business

Etape 2: Rédigez les questions de votre questionnaire d’enquête

«Si vous cherchez à recueillir des informations sur une idée connue, posez des questions fermées. Si vous voulez collecter des données sur une nouvelle idée, optez plutôt pour des questions ouvertes». (WikiHow)

Comment rédiger les bonnes questions pour récolter les bonnes réponses ?

Vous avez le choix entre trois types de questions:

1. Les questions ouvertes (le «répondant» a la liberté de répondre sans limite). Exemple:

sondage-redaction-business

2. Les questions fermées (le répondant doit choisir entre des propositions de réponses via des cases à cocher). Avec quelques nuances:

– les questions dichotomiques (choisir une réponse entre 2 propositions).
– les questions à choix multiples avec une réponse unique (le répondant doit choisir une réponse parmi un choix supérieur à 2).
– les questions à choix multiples avec plusieurs réponses possibles (le répondant peut choisir une ou plusieurs réponses parmi un choix supérieur à 2).

sondage-redaction-business

3. Les questions à échelle de satisfaction ou à échelle de notation (pour mesurer une croyance, une intention, une importance… Elles se présentent sous différentes formes:

– échelles de Likert (pour mesurer un degré d’accord ou de désaccord avec la phrase annoncée).
– différentiels sémantiques (le répondant doit se situer « quelque part » entre 2 adjectifs, expressions ou phrases opposés).
– échelles d’intention (pour mesurer une intention déclarée de comportement de la part répondant).
– échelles à icônes (ou smiling faces). A utiliser notamment avec un public «enfant»).

Pour entretenir l’attention du répondant, varier les formats des questions (ouvertes, fermées,…). Ensuite, mettez de l’ordre dans vos questions: commencez par les questions «générales» et terminez par les questions «plus personnelles». Eliminez les questions hors sujet et / ou peu importantes. Evitez les termes trop techniques (ou expliquez-les).

Etape 3: Réalisez et diffusez votre sondage

Comment mettre en page votre questionnaire ? Je vous conseille vivement d’utiliser un outil de sondage en ligne (souvent gratuit). Voici quelques liens utiles:

surveymonkey.com
www.sondageonline.com
www.1001-votes.com
www.123votez.com
– google docs

Comment diffuser et promouvoir votre sondage ?

– via votre mailing list
– l’auto-promotion sur votre blog (exemple: les liens dans l’article que vous êtes en train de lire)
– les réseaux sociaux (Twitter, Facebook, Google+,…)
– le communiqué de presse (si votre sondage peut intéresser les journalistes)

Etape 4: Dépouillez les résultats et exploitez-les !

C’est l’étape la plus agréable mais peut-être pas la plus facile.

Comment analyser les réponses ? Vous pouvez recourir à 3 formules (parfois intégrées dans les logiciels de sondage en ligne):

– Les tris à plat (avec graphiques type «camembert»)
– Les tris croisés (exemples: résultats par sexe, par tranche d’âges,…)
– Les Analyses Factorielles de Correspondance (AFC)

Exemple de résultat extrait de mon sondage:
sondage-kit-aide-redaction

Et après ? Vous pouvez rédiger un rapport final (ou un rapport d’étude de marché). Faites-en un mini-ebook (PDF) avec une page de couverture, un titre accrocheur et une table des matières. Côté contenu, rappelez l’objectif du sondage, détaillez les réponses reçues (avec graphiques) et votre analyse personnelle (sauf si elle est top secrète). Mentionnez aussi les décisions que vous prenez et/ou les améliorations que vous mettez en place, etc… Et envoyez ce rapport aux répondants en les remerciement. Et peut-être aux journalistes ?

Gratuit: Kit d’aide à la rédaction d’un sondage (pdf)

Après la théorie, voici la pratique. Pour vous aider à réaliser un questionnaire d’enquête, voici un kit d’aide à la rédaction. C’est gratuit. Faites-en bon usage !

Je télécharge les Kits d'aide à la rédaction - Rédaction-Business.com

Sondage: avez-vous testé le «Kit d’aide à la rédaction d’un questionnaire» ? Partagez ci-dessous votre expérience rédactionnelle avec les lecteurs. Merci.

Sondage: les 4 étapes essentielleshttps://i0.wp.com/www.redaction-business.com/wp-content/uploads/2017/01/sondage-aurelien-amacker.png?fit=1024%2C512https://i0.wp.com/www.redaction-business.com/wp-content/uploads/2017/01/sondage-aurelien-amacker.png?resize=150%2C150Daniel Van OnackerWeb Marketingéchantillon,Enquête,étude de marché.,examen,expertise,formulaire,investigation,panel,questionnaire,testSondage ? Enquête ? Questionnaire ? Dans cet article, la théorie en 4 étapes essentielles. Et dans le kit d'aide à la rédaction (PDF à télécharger), la pratique. Un sondage (ou une enquête) est un moyen simple (facile et pas cher) pour récolter des informations précises et précieuses concernant les...Rédaction Web, copywriting, emailing, storytelling

Articles sur le même sujet: